La fête de Tabaski approche avec ses multiples dépenses. Les chefs de famille doivent prévoir le budget pour acheter un mouton. En effet, lors de cette fête du mouton ou fête du sacrifice, qui a lieu 70 jours après la fin du ramadan, un mouton doit être égorgé.

Cette tradition très populaire commémore le geste d’Ibrahim (Abraham) qui s’apprêtait à obéir à Dieu en tuant son fils Ismaël et dont le geste fut arrêté au dernier moment par l’ange Djibril (Gabriel). On substitua finalement un mouton à l’enfant.
Cette fête donne lieu à un moment de partage : les familles se rassemblent et les riches donnent aux pauvres. Après la prière, on sacrifie un mouton.

C’est très tôt, qu’il faut envisager son achat car plus on se rapproche de Tabaski et plus les prix montent ! Alors, à une semaine de la fête, on voit, partout, des moutons autour des maisons. Comme les gens n’ont souvent pas les moyens de payer du fourrage pour nourrir les bêtes, on les met, tout simplement, à paître dans la rue.

 IMG_2981IMG_2977IMG_2983IMG_2978IMG_3008IMG_2984