Bouakar



::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Nous avons rencontré Bouakar dans un petit restaurant très agréable. Il est issu d’une famille traditionnellement religieuse. Son père et son grand-père étaient imams et, tout naturellement, il s’est orienté vers une formation théologique. Il a effectué son premier cycle à Bamako puis il est venu compléter son étude spirituelle à Djenné. En effet, avec sa magnifique mosquée, sa belle bibliothèque et ses 42 écoles coraniques, la ville de Djenné est l’un des plus grands centres culturels et religieux de l’Afrique de l’Ouest.

Bouakar nous a expliqué que l’Imam a pour rôle d’accompagner les membres de la communauté dans tous les moments importants de la vie. De la naissance à la mort, il bénit les baptêmes, les mariages ou les fêtes traditionnelles.  Il soutient, conseille les habitants du quartier et tente de mettre les principes de l’Islam à la portée de tous.

Bouakar nous a séduits par son calme, sa concentration et sa capacité à offrir une véritable écoute à ses interlocuteurs.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::